Par temps chaud, nous recherchons naturellement des aliments gorgés d’eau… et servis bien frais. Alors forcément, celle qu’on adore, c’est la soupe froide ! Voici huit bonnes raisons d’y succomber.

Non, ce n’est pas uniquement un plat d’hiver que l’on aime déguster au coin du feu ! C’est également une préparation qui peut se consommer froide et avoir vocation à rafraîchir et désaltérer. Il existe deux méthodes pour la réaliser. Soit on fait cuire les légumes de façon traditionnelle, on les mixe avec de l’eau, on les laisse refroidir et on les assaisonne. Soit on mixe directement des légumes crus, auxquels on ajoute de l’eau et un assaisonnement. Dans les deux cas, la recette reste simple, rapide, et vraiment très saine, les légumes ou les fruits restant les éléments principaux de toute soupe. L’idéal est même d’alterner ces deux techniques de préparation, car un potage à base de légumes crus sera davantage chargé en vitamines (ces dernières n’ayant pas été détruites par la cuisson). Quant à la version avec des légumes cuits, elle aura l’avantage d’être plus digeste (surtout si les légumes en question sont riches en fibres). Mais voici encore bien d’autres avantages à opter pour une soupe froide !

1 – ELLE NOUS APPORTE DE L’EAU QUAND IL FAIT CHAUD

En déguster régulièrement en été reste le moyen le plus gourmand d’augmenter nos apports hydriques. Un bol de soupe contient en moyenne 25 à 30 cl d’eau qui vont directement participer à une bonne hydratation corporelle, mais aussi jouer un rôle préventif contre les maladies coronariennes, les infections urinaires et les problèmes de constipation. Parallèlement, cette eau stimule le travail des reins et participe à un drainage renforcé de l’organisme.

Bref, avec elles, on fait le ménage tout l’été et on aborde la rentrée légère et détoxifiée !

2 – ELLE NOUS AIDE À CONSOMMER PLUS DE VÉGÉTAUX

Petit avantage des soupes froides sur les soupes chaudes : les premières peuvent être salées ou sucrées, voire sucrées et salées. Certains mariages fonctionnent très bien. Exemple : la tomate et la fraise ou la pomme et le concombre. En consommant régulièrement ce type de breuvage froid, on fait donc incontestablement une bonne action envers notre organisme. Car plus on consomme de végétaux (fruits ou légumes), plus on freine nos envies de sucre, de gras, de sel, tout en faisant le plein de micronutriments essentiels et d’antioxydants. Bref, les soupes froides permettent de « se mettre au vert » en période estivale, quand notre corps en a le plus besoin, voire d’atteindre la consommation de cinq fruits et légumes par jour recommandée par l’Anses*. Un Everest pour certains !

3 – ELLE CONTIENT PLUS DE VITAMINES QUE LA VERSION CHAUDE

C’est notamment le cas des soupes froides préparées à partir de légumes crus. Car vous le savez, le pire ennemi des vitamines reste la chaleur et par conséquent, à peu près tous les modes de cuisson. En mixant des légumes crus avec de l’eau, les vitamines restent donc intactes ! La question ne se pose pas au niveau des sels minéraux (magnésium, calcium) et des oligoéléments, qui eux résistent à la chaleur et restent dans l’eau de cuisson. Rappelons d’ailleurs que les soupes froides sont d’excellentes sources de calcium (environ 60 mg pour un bol), indispensable à la croissance et à la régénération des os.

4 – C’EST UNE PRÉPARATION À BASSES CALORIES

Un bol de soupe composée de végétaux représente en moyenne 75 calories. Cela reste raisonnable. Et ce même bol apporte en moyenne 6 g de fibres, un taux qui n’a rien de négligeable et qui va favoriser la sensation de satiété. La petite soupe d’été, c’est donc vraiment l’entrée idéale pour calmer la faim immédiatement et freiner vos ardeurs sur le plat principal et le dessert… Attention en revanche aux soupes de fruits, car selon leur composition, certaines peuvent contenir beaucoup de sucre. Il faut en effet savoir que 100 g de raisin ou de banane peuvent représenter jusqu’à 15 g de sucre environ, ce qui n’est pas anodin lorsqu’on surveille sa ligne ou que l’on veut contrôler ses apports en sucre. Quelques alternatives moins sucrées : les fraises, les framboises, les mûres et le cassis (très riche en vitamine C), mais aussi le melon, la pastèque, l’orange ou la clémentine.

5 – ELLE FAIT BARRAGE AU STRESS ET À LA FATIGUE

Si vos vacances tardent à arriver et que vous vous sentez fatigué(e) ou stressé(e), il y a peut-être une carte à jouer avec les potages froids et végétaux. Tous contiennent en général du magnésium en quantité, un élément qui peut vous sauver ! Le rôle du magnésium est en effet capital au sein de notre organisme : il est nécessaire à la contraction musculaire, à l’équilibre nerveux, et il intervient dans toutes les réactions chimiques productrices d’énergie. En augmentant nos apports en magnésium, on peut retrouver un certain tonus et une forme d’apaisement. Outre les légumes verts, on peut faire le plein de magnésium avec les légumineuses (exemple : velouté de lentilles, crème fraîche et curry), les fruits secs, le soja ou encore les céréales.

6 – ELLE NOUS APPORTE UNE FOULE D’ANTIOXYDANTS

Qui dit légumes et fruits dit évidemment apport en antioxydants conséquent, et donc une action renforcée contre l’oxydation de nos cellules. Ce sont principalement les vitamines A, C et E contenues dans les végétaux qui jouent ce rôle de bouclier contre les fameux radicaux libres. Prolongement de ces pouvoirs antioxydants, un effet anti-âge, aussi bien au niveau de nos cellules cutanées que de nos neurones, et une action préventive face au cancer.

7 – C’EST MÊME UN BREUVAGE BEAUTÉ

D’une façon générale, les soupes froides font du bien à notre peau, nos yeux et nos cheveux. D’abord grâce à la vitamine A, contenue notamment dans les fruits et légumes colorés (jaunes, orange ou rouges). Ce nutriment nous assure une bonne santé oculaire et contribue également à maintenir l’épaisseur de notre peau (derme et épiderme) en boostant la fabrication du collagène, nécessaire à l’élasticité de la peau. Ensuite, on peut compter sur toutes les vitamines du groupe B, qui favorisent l’hydratation cutanée, et plus particulièrement la vitamine B5, qui facilite la cicatrisation de la peau et améliore la qualité du cheveu. Celui-ci casse et fourche moins avec un bon apport en vitamine B5. Les vitamines B6 et B8 maintiennent par ailleurs la sécrétion du sébum de la peau et du cuir chevelu. Quant à la vitamine C (présente dans tous les légumes et les herbes aromatiques), elle contribue à la protection de notre peau face aux dommages des rayons UV. Cela ne nous dispense pas d’appliquer une bonne crème solaire en cas d’exposition !

8 – ELLE EST RAFRAÎCHISSANTE

Voici ce qui fait principalement son charme et qui l’éloigne de l’image tristounette que peuvent avoir certaines personnes de la soupe. En été, le potage se déguste bien réfrigéré pour un effet ultra désaltérant. Évitez en revanche d’aller jusqu’aux soupes glacées car l’organisme n’aime pas ça. Toute nourriture ou liquide glacé peut entraîner des maux de ventre, des diarrhées et des ballonnements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *